LE PROGRAMME DE DISTRIBUTION D'AMPOULES GRATUITES

L'Union Européenne, et donc la France, s'est donné comme objectif de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la consommation énergétique globale. A cet effet, Christophe Février, par le biais de son entreprise GEO PLC, a instauré un programme de reversement des primes financières. Ces primes sont les fruits d'une économie d'énergie générée par les actions de l'entreprise.

DE L'INSTAURATION DE LA LOI POPE EN FRANCE

Le Grenelle de l'Environnement ainsi que le Protocole de Kyoto sont les instigateurs du processus vers l'instauration de la Loi Pope. En effet, par définition, le Grenelle de l'Environnement ou encore Grenelle Environnement est un ensemble des rendez-vous d'ordre politique qui se sont tenus en France en 2007. Ces rencontres ont permis notamment de prendre des résolutions sur le long terme concernant le développement durable, l'environnement et la biodiversité. Le protocole de Kyoto, quant à lui, vise comme principal objectif la réduction des émissions de gaz à effet de serre sur le plan mondial. En quelques sortes, c'est une extension de la Convention-Cadre des Nations-Unies. Ce sont ces deux programmes politiques qui ont permis à la France de mettre en place la Loi Pope. En 2005, cette dite loi a obligé le financement des actions en faveur de l'économie d'énergie (électricité, pétrole, gaz,…) par les vendeurs et acteurs du secteur comme la compagnie de Christophe Février. Ces financements ciblent en priorité les particuliers, entreprises et collectivités locales sous réserve de certaines conditions. C'est dans cette optique que Christophe Février a opté pour le programme de distribution des ampoules basse consommation.

LE PROGRAMME DE DISTRIBUTION D'AMPOULES LED GRATUITES

Obligées par les textes de Loi, les entreprises telles que celle de Christophe Février doivent financer des actions d'incitation à l'énergie. C'est dans cette optique que GEO PLC, la marque du Groupe GEO FRANCE FINANCE, s'est lancé dans la cette action sous réserve de certaines conditions. En effet, ce sont les ménages vulnérables qui sont ciblés par ce programme. Plusieurs critères sont évalués avant de pouvoir prétendre à des ampoules gratuites. Pour un ménage constitué d'une personne et un autre de quatre personnes, les revenus doivent être inférieurs respectivement à 19 803 € et à 40 758 € par an en Île-de-France. De plus, les personnes bénéficiaires se doivent aussi de communiquer leur numéro fiscal pour vérification. Les foyers ne respectant pas les critères énoncés ci-dessus peuvent toutefois se procurer les produits à un prix réduit. Cette réduction peut aller jusqu'à plus de la moitié du prix sur le marché selon les cas. Dans le cadre de la distribution de ces ampoules, les textes de Loi de 2015 limite leur nombre à 5 maximum par foyer. Les bénéficiaires ne doivent rien dépenser pour les recevoir. En effet, tous les frais afférents à la livraison sont également pris en charge par les Sociétés de ce domaine. Dans cette optique, Christophe Février insiste pour que les ampoules soient livrées à vélo au domicile du ou des bénéficiaires. Cela est encore un signe qui affirme son engagement envers les causes environnementales.